Gymnastique (Top 12): Deux petits dixièmes pour un immense bonheur madeleinois - Par la rédaction pour La Voix du Nord,

Mercredi 18 Mars 2015

Publié le 14/03/2015 - À ROUEN, DAVID DELPORTE


Gymnastique (Top 12): Deux petits dixièmes pour un immense bonheur madeleinois  - Par la rédaction pour La Voix du Nord,
La classe biberon de la Jeunesse sportive madeleinoise Lille Métropole a non seulement réussi à maintenir le club au sein de l’élite mais elle a également su accrocher sur le fil une belle sixième place qui permettra de rester dans la rotation principale l’an prochain.
Tom Masia a réalisé un match solide malgré sa blessure à l’épaule.
           
Deux petits dixièmes, c’est l’écart qui séparait hier soir les Madeleinois, sixièmes, de Franconville, classé juste derrière. Deux petits dixièmes sur plus de trois cents points (323 contre 322.800) soit une virgule dans les misérables. Mais un détail qui pourrait changer beaucoup de choses l’an prochain, les six meilleures équipes de l’année précédente bénéficiant généralement d’un jugement un tout petit peu plus généreux que les six autres.
« Ça a été hyper-tendu jusqu’au bout. On en rêvait, les gars l’ont fait, c’est super, se réjouissait le capitaine Mickaël Richard. C’est d’autant plus satisfaisant que l’on obtient ce résultat avec seulement deux semaines de travail en raison des blessures des uns et des autres, alors que l’an passé, on avait eu deux mois de préparation. »
La mise en route fut laborieuse et les Madeleinois furent donc contraints de combler progressivement leur retard tout au long de la compétition. « Ce n’était pas évident pour les jeunes. Mathys Cordule, le plus jeune, s’est sans doute mis un peu trop de pression ce qui explique certaines erreurs, notamment en barre fixe où il gère mieux d’habitude. Claude Boitte manquait aussi de confiance en raison d’une reprise trop tardive. En revanche, Tom Masia a vraiment fait un gros match vu l’état de son épaule », estimait Mickaël Richard, à l’heure d’évoquer le comportement de ses trois jeunes.
Si sa jeune garde, très prometteuse, est encore bien évidemment perfectible, La Madeleine peut heureusement toujours compter sur deux piliers solides avec le Biélorusse Likhovitskiy, meilleur performeur de la soirée avec un total de 88.250 points, et son camarade Barkalov (5e avec 85.450 pts), qui ont su sortir le grand jeu quand il le fallait pour aller chercher ces fameux petits dixièmes par ci, par-là, qui font toute la différence au bout du compte. Sans oublier Yann Masia moins utilisé mais auteur d’un bon 12.400 aux arçons.
Reste désormais à faire grandir cette belle génération. Nul doute que, d’ici trois ou quatre ans, ce sera, cette fois, pour une place sur le podium que les Madeleinois batailleront.
 


Le Club | La Vie du Club | Planning des cours | Gym Compétition | Petite Enfance | Gym LOISIR | Gym SENIORS | Gym FORME | Danse Modern Jazz - Pop Funk | La Revue de Presse