Gymnastique : La Madeleine met son maintien entre les mains de ses jeunes - Article de la Voix du Nord

Mercredi 18 Mars 2015

Publié le 13/03/2015 - PAR DAVID DELPORTE


Gymnastique : La Madeleine met son maintien entre les mains de ses jeunes - Article de la Voix du Nord
Derrière les expérimentés Andrei Likhovitskiy et Dmitry Barkalov, ce sont des jeunes talents du club qui composeront l’équipe amenée à disputer le top 12, samedi soir à Rouen, avec la mission de sauver la place au sein de l’élite malgré une préparation tronquée par les blessures des uns et des autres.

Claude Boite, l’un des éléments prometteurs de La Madeleine.

Parfois critiquée ces dernières années parce qu’elle présentait des équipes essentiellement composées d’étrangers, la Jeunesse sportive madeleinoise Lille-Métropole avait toujours expliqué que le travail de formation était lancé mais qu’il fallait être patient.
Près de vingt ans après la génération des Richard, Perrot, Loquin, Maslahi ou encore Dupont, le club n’a jamais été aussi proche de pouvoir aligner une formation 100 % maison. Ce soir, à Rouen, à l’occasion du top 12, le capitaine Mickaël Richard, trait d’union entre les deux générations, aura ainsi sous ses ordres le junior Claude Boitte et deux espoirs Tom Masia et Mathys Cordule, sans oublier Yann Masia, plus âgé mais également pur produit maison.
« Derrière, on a aussi Julien Marechal, né en 2001, qui a déjà intégré le collectif France espoirs, précise Mickaël Richard. Sachant que ça pourrait être la dernière compétition de Barkalov, qui a déjà arrêté au niveau international, Julien sera sûrement dans l’équipe l’an prochain. »
Des jeunes prometteurs : « C’est très intéressant de pouvoir aligner autant de jeunes dans le top 12. Ça veut dire que l’on pourrait avoir une très grosse équipe pour les deux prochaines olympiades », poursuit le capitaine madeleinois. Mais des jeunes qui n’ont, hélas, pas eu la préparation idéale : Claude Boitte s’est fracturé la main à trois endroits et n’a repris que la semaine dernière ; Mathys Cordule a eu un souci à l’insertion du tendon d’Achille qui l’a mis à l’arrêt trois ou quatre semaines sur tout ce qui est sol, saut et réceptions. Enfin, Tom Masia souffrait d’un arrachement osseux à l’épaule et a donc juste fait de l’entretien à la barre fixe et aux anneaux.
Qu’espérer dans ces conditions ? Le minimum est une place dans les dix pour se maintenir dans le top 12 mais Mickaël Richard aimerait se hisser parmi les six meilleurs. « Les juges ont tendance à davantage se lâcher sur les notes de la deuxième rotation qui rassemble les six meilleures équipes de l’année précédente, que sur la première. Donc mieux vaut y figurer à chaque fois ».
 
 


Le Club | La Vie du Club | Planning des cours | Gym Compétition | Petite Enfance | Gym LOISIR | Gym SENIORS | Gym FORME | Danse Modern Jazz - Pop Funk | La Revue de Presse